La Canarde sauvage
journal local et satirique à parution plus ou moins mensuelle - participation libre

Céou, Cqui & Cquoi ?

Accueil > Z’infos > C’est cette lignée que je revendique : celle...

C’est cette lignée que je revendique : celle...

samedi 14 avril 2018, par La Canarde

De très nombreuses personnes agissent sur la route des migrant·es par conviction politique. Très beau texte d’une de ces personnes après sa première maraude, où elle a dû aider des gens à arriver à Briançon, malgré la montagne, l’hiver et la police.

C’est cette lignée que je revendique : celle des maraudeur·ses de la guerre d’Espagne, de celle contre tous les fascismes, celle qui croit l’humain·e plus précieu·se que les frontières, la légitimité plus forte que le légal.
Première maraude hier soir, première où j’expérimente concrètement ce que c’est que d’être migrant·e. La décision prise un jour et puis le souffle coupé de ne pas savoir, l’extrême vulnérabilité, le froid, la neige et ce chemin commencé sous le soleil, qui remonte. Premiers pas en France, j’expérimente ma nationalité en l’ouvrant à d’autres, en serrant celui·celle qui vient contre moi et en lui disant « Bienvenue, tu es bienvenu·e ici ». Français·e, il·elle le devient par ces pas foulant la neige, droit du sol arpenté. « Bienvenue » et l’humain ne sera jamais un problème, je veux dire la personne qui se tient devant moi. L’économie est un problème, la guerre, les choix politiques, la colonisation, les paradis fiscaux sont des problèmes, toutes ces constructions humaines qui dégradent, gonflent de pouvoir quelques uns pour mieux démembrer les autres. Je le dis et le répète, je ne veux pas considérer le problème migratoire, je veux leur dire merci d’être venus jusqu’à nous.

Illustration : Maria Ginesta, milicienne catalane durant la guerre d’Espagne. Merci à Juan Guzmàn

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0