La Canarde sauvage
journal local et satirique à parution plus ou moins mensuelle - participation libre

Accueil > Numéros parus > Eyméoud, le pognon ?

Eyméoud, le pognon ?

jeudi 1er juin 2017

Encore une victime du surmenage, la vice-présidente de la région CACA (en charge de la culture) et maire UDI d’Embrun (05) Chantal Eyméoud se plaint dans la presse aux ordres (Daubé, etc.) d’être épinglée par Le Canard enchaîné du 17 mai 2017 et défend son salaire de directrice du CAUE (un mi-temps de 2 200 balles cumulé avec ses indemnités de maire !), ses indemnités de départ de 50 000 brouzoufs en 2010 et ses achats compulsifs (fleurs, chocolat, livres et journaux, parfums, etc.) d’environ 5 000 boules par an. « C’est une somme minimum totalement justifiée au regard de ma tâche de directrice durant 25 ans. Oui, je suis un bourreau de travail. Ce sont des boules puantes scandaleuses et calomnieuses qui arrivent alors que la campagne des législatives va débuter officiellement. »
Le candidat LR dissident Arnaud Murgia qui lui a succédé à la tête du Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) se défend d’avoir informé le Canard et souhaite faire appel à l’avocat de la structure pour en savoir plus sur « cette grosse somme d’argent ».
Fillon n’est semble-t-il pas le seul parmi les élu(e)s à savoir piocher avec allégresse dans la caisse ?

La Canardeuse

Répondre à cette brève

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0