La Canarde sauvage
journal local et satirique à parution plus ou moins mensuelle - participation libre

Accueil > Numéros parus > Victoire (posthume) pour Marcel et ses locataires…

Victoire (posthume) pour Marcel et ses locataires…

vendredi 15 décembre 2017

Au grand dam des médias parisiens qui n’aiment pas les pauvres (Parisien, Figaro [1]l1, Libération, etc.) la justice grenobloise a débouté sa veuve Sandrine Devillard (agente immobilière et ancienne maquerelle dont le mariage avec ce vieil ermite de Briançon avait défrayé la chronique en 2011) de ses prétentions sur l’héritage de son ex-mari Marcel Amphoux (mort dans un très étrange accident de voiture en 2012) et notamment des propriétés léguées à ses locataires par testament. Mais il n’est pas interdit à cette riche déshéritée de se pourvoir en cassation… Dans tous les cas, les squatteur.es qui ont ouvert et retapé cet été la maison de Marcel pour en faire un lieu de refuge pour les migrant·es peuvent continuer à y vivre sans craindre d’être mis à la rue…
Et on souhaite longo maï à toustes les habitant·es de « Chez Marcel » [2] !

L’ermite des frontières

Notes

[2Bienvenue et soutien au squat Chez Marcel à Briançon.

Répondre à cette brève

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0