La Canarde sauvage
journal local et satirique à parution plus ou moins mensuelle - participation libre

Accueil > Numéros parus > À Briançon, les flics consomment les migrants congelés, sans les passer au (...)

À Briançon, les flics consomment les migrants congelés, sans les passer au micro-ondes

vendredi 15 décembre 2017

Ces neuneus de flics ne sont pas si cons que ça, à Briançon. Il leur arrive de douter. La preuve, ils ont descendu à l’hôpital de Briançon trois gars qui passaient la frontière, mal équipés pour une virée en montagne enneigée. Comme ces pauvres hères étaient gelés, ils se sont demandés s’ils devaient les renvoyer en Italie, et s’ils étaient capables de retenter la traversée sans dommage, ou s’ils risquaient l’amputation de membres gelés. Pour se couvrir, ils ont donc demandé à l’hôpital si ça allait pour un renvoi en Italie, inévitablement suivi d’un nouveau passage puisque ces gars vont en France. Le médecin de garde les a retenus (les gars, pas les uniformes).
Pour rappel, un des nouveaux Briançonnais a réussi le passage de la frontière l’hiver. Eu les pieds gelés. Amputés à moitié à son arrivée à Briançon. Un an et demi d’hosto pour soigner les infections et surinfections. Subi des greffes ; il dansote maintenant, ce n’est pas pire. Et après, ces connards du FN diront que les étrangers nous coûtent cher : ce ne serait pas plutôt les crapuleries de Pasqua, Sarkozy, Hortefeu, Cazeneuve & Collomb, cette dynastie de faucons anti-migrants ?

Ötzi

Répondre à cette brève

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0