La Canarde sauvage
journal local et satirique à parution plus ou moins mensuelle - participation libre

Accueil > Numéros parus > Casta tu pues, et marche à l’ombre !

Casta tu pues, et marche à l’ombre !

vendredi 1er février 2019

De source bien déformée, il paraîtrait que le sieur « Kastaner », désormais aussi connu dans la région CACA que sur les Champs Élysées, souhaiterait redevenir le premier édile de la bonne ville de Fourcauquier.
Il aurait caressé ce doux projet après avoir traversé une période de disgrâce auprès de sa majesté Manu 1er (qui lui aurait retiré la charge de porte-coton à cause d’une langue trop râpeuse), et avant d’obtenir celle de l’Intérieur suite à la démission du sénilissime Collomb. Fonction fondamentale (c’est évident), pour laquelle sieur Benalla avait un temps été pressenti avant qu’une fâcheuse rixe avec quelques fils et filles de mai où il aurait fait preuve d’un zèle plus frappant que les archers du gué le disqualifie aux yeux des caméras et qu’on lui conseille prudemment d’aller faire des affaires à l’étranger.

Bref, Charlie voudrait rentrer au pays pour rejoindre Hélène et ses millions mais les temps sont durs et il risque de rester coincé au château jusqu’au bout.

Répondre à cette brève

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0